COMPRENDRE L'ASSURANCE EMPRUNTEUR | MaformationAssurance.fr - Formation IAS et DDA en ligne

    COMPRENDRE L’ASSURANCE EMPRUNTEUR

    Agents assurance Courtier d'assurance Formation DDA Formation IAS

    Assurance emprunteur

    COMPRENDRE L’ASSURANCE EMPRUNTEUR

    07/03/2019 MEDERIC ADAM 529 Pas de commentaire

    COMPRENDRE L’ASSURANCE EMPRUNTEUR

    • Qu’est-ce que l’assurance emprunteur?
      • C’est un sous-ensemble de la prévoyance
      • Contrat obligatoire pour assurer le capital emprunté dans le cadre d’un prêt immobilier. C’est une demande de la banque, pas une obligation légale.
      • Les risques couverts sont principalement décès, incapacité, invalidité, mais on peut aussi trouver des garanties complémentaires comme la perte d’emploi
    • Ce sont des contrats que l’on prend forcément auprès de la banque, non?
      • Non! La loi interdit l’obligation de liaison des contrats d’assurance avec le contrat de prêt. Toutefois, en réalité c’est encore le cas de manière plus ou moins explicite dans 85% des cas.
      • De nombreuses évolutions réglementaires (donc de la loi), depuis 10 ans (loi Lagarde, Hamon, amendement Bourquin) pour ouvrir ce segment à la concurrence
      • Il est aujourd’hui possible de résilier annuellement son contrat, même s’il a été signé dans le passé.
      • Il suffit de respecter des critères d’équivalence établis par le CCSF
    • Quelques chiffres clés?
      • Marché significatif (un peu plus de 6Mds €) et assez rentable pour les assureurs.
      • Marché concentré: 5 acteurs pour 77% du marché (CNP Assurances, Assurance Crédit Mutuel, Crédit Agricole Assurance, BNP Paribas Cardif et AXA)

     

    Comprendre l’assurance vie en 30secondes (à destination des courtiers et agents d’assurance)

    1. Qu’est-ce que l’assurance vie ?
      • L’assurance vie est un contrat qui couvre le « risque » d’être en vie à l’échéance!
      • C’est en réalité une sorte de contrat d’épargne ou de placement financier.
      • Il y a 2 types de contrats historiques : les contrats en euros et les contrats en unités de compte. Des variantes mixtes sont régulièrement testées, comme le contrat Eurocroissance.
    2. Quelques chiffres clés pour comprendre le marché?
      • Environ 115Mds € de primes
      • Un suivi comme le lait sur le feu!
    3. Quels sont les enjeux ?
      • Une fiscalité extrêmement importante pour orienter les flux financiers et des mouvements d’investissement ou de désinvestissement
      • Trop de contrats en déshérence: les assureurs ont désormais l’obligation de rechercher activement les bénéficiaires
      • Des liens avec le suivi de la lutte anti-blanchiment.

    ————————————
    Comprendre la distribution des produits  en 30secondes (à destination des courtiers et agents d’assurance)

    1. Quels ont les enjeux de la distribution de produits d’assurance?
      • Signature électronique
      • Distribution en ligne : nouveaux produits (ou produits adaptés)
      • « Commoditization » de l’assurance: l’assurance n’est plus un produit à part entière, mais un produit qui peut être vendu en parallèle d’un autre produit sur n’importe quel site
    2. Quels sont les enjeux d’une distribution en ligne ?
      • Pour vendre en ligne, il faut s’intéresser et suivre précisément le « funnel » d’acquisition client: connaissance, considération, préférence, achat, fidélisation, prescription
    3. Qu’entendez-vous quand vous parlez de l’assurance comme d’une commodité?
      • Personne ne se réveille le matin en voulant acheter une assurance auto, en revanche on peut se réveiller en voulant acheter une voiture et on devra (obligation légale) avoir une assurance
      • Pour les assureurs, l’enjeu est donc de savoir s’ils veulent rendre accessibles leurs produits pour les concessionnaires de voiture ou vendre eux-mêmes des voitures!
      • Ce n’est ni plus ni moins que de l’orientation client, mais les conséquences techniques peuvent être importantes:
        • Interfaces / API / Webservices / Marque blanche

    Comprendre la gestion des contrats  en 30secondes (à destination des courtiers et agents d’assurance)

    1. Quelles sont les opérations concernées?
      • Pour la plupart des contrats, les opérations de gestion sont des tâches administratives: avenants, changements d’adresse, déclarations de naissance ou de mariage, changement de garanties, etc.
      • Ce sont des opérations souvent effectuées par téléphone auprès de plateforme et de plus en plus en ligne
    2. Quels sont les enjeux actuels sur la gestion de contrats d’assurance?
      • On-boarding: garantir l’entrée en relation la plus efficace possible avec une qualité irréprochable
      • Selfcare: gestion en ligne d’un maximum de tâches, de manière synchrone
      • Il s’agit donc d’améliorer la qualité du service rendu au client pour des coûts de gestion les plus réduits possibles, mais avec un enjeu de points de contacts
    3. Quel sont les points de contacts?
      • Moments d’interaction avec le client
      • En Assurance, ils sont très peu nombreux (bcp moins que la banque par exemple), alors qu’ils sont des opportunités commerciales pour les assureurs
      • Il s’agit alors de tenter de les anticiper via l’exploitation des moments de vie par exemple: une déclaration de naissance + un changement de RIB peut signifier un déménagement et donc une opportunité pour un contrat habitation

    Comprendre la gestion des sinistres  en 30secondes (à destination des courtiers et agents d’assurance)

    Gestion de sinistres (25’)

    1. Qu’est-ce que la gestion d’un sinistre?
      • Pour un assureur c’est le produit vendu: promesse d’être présent
      • Déclaration / Missionnement / Expertise / Indemnisation / Réparation
      • Un certain nombre d’étapes parallèles: provisionnement, gestion de la fraude, etc.
    2. Quels sont les enjeux de la gestion de sinistre ?
      • 4 grands enjeux
        • Indemniser mieux
        • Réduire les délais
        • Réduire les frais de gestion
        • Améliorer ou maintenir la satisfaction client
      • Paradoxalement:
        • Un client ne souhaite pas nécessairement que son sinistre soit géré en 2min, mais plutôt que l’assureur soit fiable dans les délais annoncés
        • La course au délai est un faux problème, car d’une part, les réparations ne peuvent pas toujours se faire tout de suite et d’autre part, on ne connait pas toujours l’étendue des dégâts immédiatement (DDE: 40% de sinistres finalement non déclarés)
    3. La gestion de sinistres est-elle vouée à disparaître ?
      • Lemonade a communiqué très largement sur une gestion de sinistres en quelques secondes via un ensemble d’algorithme et d’automatisation ? c’est l’extrême de l’optimisation
      • Assurance paramétrique: si on souscrit un produit forfaitaire qui se déclenche en cas d’occurrence d’un risque objectivable, la gestion de sinistre disparaît effectivement ? pas applicable partout!
      • Dans tous les autres cas, moment anxiogène pendant lequel on a besoin d’un soutien humain.
      • Personne ne se réveille le matin en voulant acheter une assurance auto, en revanche on peut se réveiller en voulant acheter une voiture et on devra (obligation légale) avoir une assurance
      • Pour les assureurs, l’enjeu est donc de savoir s’ils veulent rendre accessibles leurs produits pour les concessionnaires de voiture ou vendre eux-mêmes des voitures!
      • Ce n’est ni plus ni moins que de l’orientation client, mais les conséquences techniques peuvent être importantes:
    Related Projects It`s Can Be Useful
    Une mise à jour est en cours, cela peut entrainer des ralentissements lors de votre consultation de notre plateforme, nous vous prions de nous excuser, un retour à la normale est prévu demain.